Créer un site internet

étude des structures géologiques

 

La tectonique, du grec τέκτων ou tektōn signifiant « bâtisseur », « charpentier », est l'étude des structures géologiques d'échelle kilométrique et plus, telles les chaînes de montagnes ou les bassins sédimentaires, et des mécanismes qui en sont responsables. Cette discipline est directement rattachée à la tectonique des plaques.

La néotectonique désigne les processus récents (quaternaire) et encore actifs.
« La microtectonique se propose d'étudier la déformation à l'échelle de l'affleurement, de l'échantillon et de la lame mince, c'est-à-dire en gros depuis l'échelle du millimètre jusqu'à celle du mètre. »

— M. Mattauer, Les déformations des matériaux de l'écorce terrestre, Hermann, 1980

 

 Principaux processus étudiés 

Les phénomènes de convergence lorsque deux plaques tectoniques se rapprochent :
la subduction continent-océan et océan-océan ;
la collision continentale ;
l'obduction continentale.

Les phénomènes de divergence lorsque deux plaques s'éloignent :
la divergence océanique ;
la divergence continentale.

Les phénomènes de transcurrence lorsque deux plaques glissent horizontalement l'une contre l'autre au niveau d'une faille transformante.

Les structures tectoniques se forment dans ces trois systèmes sous les effets dominants d'une compression dans les zones convergentes (Alpes, Himalaya, etc), d'une extension dans les zones divergentes (fossé rhénan, vallée du grand rift, dorsales médio-océaniques, etc) et d'un cisaillement dans les régions transcurrentes (faille de San Andreas, faille nord-anatolienne, etc).

Annexes

Articles connexes 
Tectonique des plaques
Plaque tectonique

Lien externe 
(fr) Geomanips - Les mouvements de la Terre Dossier Sagascience du CNRS

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site