Créer un site internet

ensemble des micro-organismes

 

 La flore intestinale est l'ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le tube digestif. Le terme de flore intestinale n'est guère correct, puisqu'il s'agit surtout de bactéries alors que le terme flore évoque plutôt des plantes. De plus, il ne s'agit pas uniquement de bactéries intestinales, mais également de celles de l'estomac par exemple.

La flore intestinale est un bon exemple de mutualisme : coopération entre différentes sortes d'organismes impliquant un avantage pour chacun.

 

 Flore intestinale humaine 

Chez les humains, on trouve de 500 à 1000 espèces différentes de microorganismes. Parmi celles-ci, 99 % sont des anaérobies stricts (vivant sans oxygène). La bactérie intestinale la plus connue chez l'Homme est Escherichia coli. La flore intestinale se développe au cours des premiers jours de la vie et demeure ensuite, sauf en cas de maladies, étonnamment stable. Chez un humain adulte, la flore intestinale est composée de 1014 bactéries (c'est-à-dire dix fois plus que le nombre de cellules humaines dans le corps) avec un poids total d'un kilogramme et demi (1,5 kg). Si chacun possède son propre microbiote, les chercheurs de l'INRA ont mis en évidence l'existence d'un petit nombre d'espèces partagées par tous qui constitueraient le noyau phylogénétique du microbiote intestinal humain.

Le matériel génétique du microbiote est estimé 100 fois plus important que celui du génome humain.

Une fonction importante de la flore intestinale est la désagrégation de substances que notre propre système est incapable de démanteler, par exemple les cartilages et les molécules de cellulose. Une autre fonction importante est la synthèse de substances indispensables, par exemple la vitamine K, qui joue un rôle essentiel dans la coagulation sanguine. Dans de rares cas, il peut arriver que la flore intestinale d'un nouveau-né ne soit pas encore à même de produire de la vitamine K. Par précaution, chaque nouveau-né reçoit une injection intramusculaire de vitamine K.

Les selles sont composées pour une grande partie de bactéries intestinales.

Des chercheurs2 évoquent que ce microbiote devrait être considéré comme un organe à part entière : "The microbiota can be viewed as a metabolic “organ” exquisitely tuned to our physiology that performs functions that we have not had to evolve on our own. These functions include the ability to process otherwise indigestible components of our diet, such as plant polysaccharides."

 

Les prébiotiques 

Un prébiotique est un aliment non digestible qui a des effets bénéfiques sur la santé en stimulant sélectivement la croissance ou l'activité d'une bactérie spécifique (ou d'un nombre restreint) du côlon.

 

Les probiotiques 

Les probiotiques sont des micros organismes tels que des bactéries ou des levures ; elles sont non pathogènes et non toxiques. Elles contribuent à l’équilibre de la flore intestinale.

L'OMS a proposé une définition très précise d'un probiotique: "un probiotique est un micro-organisme vivant qui, ingéré en quantité suffisante, produit des effets bénéfiques sur la santé de celui qui les consomme".

 

Voir aussi

Références

↑ Towards the human intestinal microbiota phylogenetic core. Tap J, et al . [archive]
↑ Fredrik Bäckhed, Hao Ding, Ting Wang, Lora V. Hooper, Gou Young Koh, Andras Nagy, Clay F. Semenkovich and Jeffrey I. Gordon. The gut microbiota as an environmental factor that regulates fat storage. Procedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, vol.101, n°44, 2/11/2004 [1] [archive]
↑ http://www.probiomtl.org/2010/francais/preface2000.html [archive]
↑ définition d'un probiotique selon l'OMS [archive]

 

Liens internes

microbiote
métabiose
probiotique
prébiotique
gnotobiote

 

Liens externes

(de) Liste de bactéries intestinales

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site